Parlons un peu de nos reins …

A quoi servent les Reins ?

Source @France Rein Source @masante.re

L’INSUFFISANCE RENALE

Source @Allo Dr Source @MediPediaFr

Comment savoir si mes reins fonctionnent bien ou pas ? (source @FAQ Info Rein Santé)

Information sur les campagnes de dépistages gratuits :

A quoi servent les reins ?

Les reins

Ils ont une fonction essentielle dans l’organisme : le même rôle qu’une station d’épuration. Ils contribuent à la régulation de la volémie, aux équilibres hydro-électrolytiques et jouent plusieurs rôles endocrinologiques. Plus simplement les reins éliminent les toxines et l’excès d’eau en filtrant le sang et  en produisant de l’urine.

Régulation volémique

Toute variation du volume sanguin, particulièrement si ce volume baisse, aura des conséquences sur la pression artérielle.  Les reins sont les principaux organes par lesquels l’eau est éliminée, ils vont alors agir, en harmonie avec le système cardiovasculaire, afin qu’une perte de volume sanguin liée par exemple à une déshydratation ou à une hémorragie ait un minimum de répercussion sur la pression artérielle.

Equilibre hydro-électrolytique (ou homéostasie)

Une bonne fonction rénale contribue à l’équilibre entre les quantités d’électrolytes (telles que le calcium et le sodium et le potassium) qui sont essentielles à la santé et au fonctionnement normal de l’équilibre du corps humain.

Rôle endocrinologique : production des hormones, des enzymes et des vitamines

En plus de leur rôle de régulateur et de filtre, les reins produisent également plusieurs hormones, enzymes et vitamines dont :

    • La rénine, indispensable à la régulation de la tension artérielle.
    • L’érythropoïétine (l’EPO) qui agit sur la moelle osseuse pour produire des globules rouges en quantité suffisante pour véhiculer l’oxygène dans l’organisme.
    • Le calcitriol, forme active de la vitamine D, qui permet l’absorption du calcium par l’intestin et sa fixation dans les os, afin de garantir leur bon état et leur robustesse.
Où se situe le rein, son anatomie ?

le rein c'est la vie

Avec une morphologie en forme de haricot (réniforme), le rein a une situation rétro péritonéale, entre la paroi dorsale et le péritoine pariétal, et s’étend de la 12ème vertèbre thoracique à la 3ème vertèbre lombaire. Il pèse environ 150g, pour 12cm de long, 6 de large et 3 d’épaisseur. Ces mensurations sont très variables d’un individu à l’autre.

Sa surface est lisse. Sa face interne est concave et comporte une fente (hile du rein) conduisant à une cavité appelée « sinus rénal », d’où diverses structures entrent et sortent du rein. Chaque rein est surmonté d’une glande surrénale, appartenant au système endocrinien.

néphron Chaque rein comporte environ un million de néphron, unité de filtration où se déroulent les processus formant l’urine.

Le néphron est constitué d’un corpuscule rénal, sorte de vésicule composée d’un glomérule et d’un bouquet de capillaires artériel, C’est à ce niveau qu’est formée le filtrat glomérulaire, ou urine primitive, et d’un tubule rénal, composé d’un tubule contourné proximal, d’une anse du néphron, et d’un tubule contourné distal, qui se jette dans le canal collecteur.

L’insuffisance rénale

Quand les reins s’arrêtent de fonctionner on est atteint d’insuffisance rénale. Les causes principales de cette maladie chronique sont le diabète et l’hypertension (50%).

L’insuffisance rénale chronique (IRC) est le déclin de la fonction rénale, souvent progressif, parfois lent, habituellement irréversible.
Elle est souvent la complication d’une autre maladie. À la différence de l’insuffisance rénale aiguë d’apparition et d’évolution rapides, réversible si sa cause est traitée rapidement, l’IRC s’installe sournoisement et graduellement, pendant des semaines, des mois, voire des années. Le risque est qu’elle évolue jusqu’à ce que les reins cessent de fonctionner, conduisant à l’insuffisance rénale terminale (IRT).
Lorsque les deux reins ne fonctionnent plus correctement, notre organisme est petit à petit surchargé par les déchets qui ne sont plus éliminés, pouvant réaliser un véritable empoisonnement progressif.

Des premiers symptômes au diagnostic d’insuffisance rénale :

Plus scientifiquement, l’IRC est définie à partir du calcul de la clairance de la créatinine (la seule source de créatinine est la transformation de la créatine contenue dans les muscles) ou du débit de filtration glomérulaire (DFG).

Comment puis-je m’apercevoir que mes reins ne fonctionnent pas bien ?

L’insuffisance rénale est une maladie particulièrement silencieuse, ce qui explique qu’on la découvre encore trop souvent à un stade avancé.

Les signes urinaires sont souvent absents, en dehors de quelques maladies urologiques à l’origine de l’insuffisance rénale (prostate par exemple).

La diurèse est conservée voire augmentée.

Les anomalies biologiques (notamment urinaires) peuvent rester longtemps, isolées. Il faut donc contrôler systématiquement la fonction rénale lors de symptômes tels que :

    • Œdèmes avec prise de poids rapide
    • Présence de sang et/ou de protéines dans les urines
    • Hypertension artérielle
    • Diabète
    • Essoufflement
    • Anémie
    • En présence d’antécédents personnels ou familiaux particuliers
    • …et aussi systématiquement après 60 ans (une fois par an)
Comment protéger ses reins ?
    • Éviter d’avoir de l’hypertension en mangeant moins de sel
    • Avoir une alimentation équilibrée
    • Pratiquer une activité physique régulière
    • Éviter le tabac
    • Faire attention aux médicaments qui peuvent abîmer les reins, (antidouleurs, anti inflammatoires).

Pour encore plus de détails sur l’appareil urinaire : Dictionnaire visuel – l’appareil urinaire

2 réponses pour “Mes reins”

Les commentaires sont fermés.